Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Sep

6 - 13 septembre 2014 Croisière en voilier dans l'archipel Toscan

Publié par Jean Claude VIVET  - Catégories :  #Croisières en voilier

Nous sommes partis à six en voilier dans l'archipel Toscan, entre la Toscane en Italie et la Corse. Il y avait Annie et son compagnon Gilbert, Bernard et sa compagne Claudine, Alain et moi - même, les deux célibataires de la bande.

Départ le samedi 6 septembre de Punta Ala, un peu en dessous de Piombino. Le voilier loué était assez récent puisqu'étiqueté de 2011 (Un Sun Odyssée 33i). Mais nous avons été déçus par l'agence locale de location, Controvento. L'inventaire de départ a été fait à la va-vite et aucune explication nous a été donnée sur la marche du bateau. Assurance du voilier périmée dans les documents de bord, panne d'électricité dès la mise en route (Nous avons perdu une demi-journée de navigation le dimanche matin pour que soit diagnostiqué un défaut sur la résistance du chauffe-eau qui faisait disjoncter l'installation et que cette résistance soit changée). Il manquait du matériel dans l'inventaire, des lampes ne fonctionnaient pas (ampoules grillées), une poignée de porte nous est restée dans les mains,.....

Ce n'est pas tout: en cours de navigation dans la semaine la poignée de commande des gaz du moteur ne répondait plus (il a fallu notre intervention avec la trousse de bricolage pour faire une réparation), la batterie moteur est tombée en panne et le moteur ne pouvait plus démarrer. Bernard a tenté un peu au hasard une intervention (inversion des batteries moteur et domestique) et le moteur est reparti. Il y a encore eu un défaut de montage qui a empêché une bosse de ris de fonctionner correctement (cordage qui permet de tendre la grand-voile quand on réduit sa surface en cas de mer formée) et la poignée de traction de l'annexe (petite embarcation qui sert à rejoindre la côte lorsqu'on fait un mouillage) qui s'est arrachée.......Bateau pas du tout révisé par le loueur!

Ceci a un peu perturbé notre semaine mais ne nous a pas empêchés de faire une belle navigation et n'a pas altéré l'ambiance sur le pont.

Alain était parti avec l'ambition de rejoindre la Corse puis la Sardaigne et enfin de remonter sur Gênes! Le peu de vent pendant plusieurs jours, le rythme des journées un peu farniente ne nous ont permis que de faire le tour de l'île d'Elbe. Il faut dire que l'île est plus grande que nous nous l'étions imaginé et qu'en marins prudents nous avons réservé une journée de sécurité pour être sûrs de ramener le voilier à bon port à la date prévue (le 13). Et nous avons bien fait puisque le vendredi a été une journée très agitée sur le plan d'eau. Toute la nuit du jeudi au vendredi nous avons été secoués comme dans un panier à salade, notre dernier mouillage étant mal protégé d'une forte houle venant du large. Le vendredi matin, avec peu d'heures de sommeil en capital nous avons décidé de lever l'ancre rapidement, de rejoindre le port de Punta Ala, notre base de retour, pour déjeuner à l'abri. Le guindeau électrique qui permet de remonter l'ancre s'est bloqué. Il nous a fallu faire la manœuvre à la main. Ensuite la dernière manœuvre d'appontage avec le vent et une place très étriquée sur le ponton a découragé tous les équipiers. Il a fallu (en tant que "capitaine") que je m'y colle. Les boyaux un peu serrés mais avec beaucoup de zenitude, j'ai parfaitement réussi la manœuvre et fut chaleureusement remercié par l'équipage.

Notre tour de l'île nous a permis de découvrir de jolis petits ports et de jolis petits villages accrochés dans la montagne. Nous sommes passés par Porto Azzurro, le golfe de Lacona (mouillage), la Marina de Campo, le golfe de la Biodala (mouillage), le port de Rio Marina, puis au retour sur la côte italienne un petit abri derrière la pointe de Rochetta (mouillage).

Tout le monde a bien participé aux manœuvres, aux travaux de cuisine et il y a eu quelques baignades à chaque mouillage (Il faut tout de même distinguer dans l'équipage les "poules d'eau" qui n'hésitaient pas à plonger quelques soient la température et la profondeur des fonds et les "poules mouillées" plus difficiles à mettre à l'eau et trouvant des prétextes pour ne pas quitter le pont). Annie s'est distinguée à chaque mouillage puisqu'elle avait pris la responsabilité de descendre chaque fois vérifier l'accrochage de l'ancre, équipée de palmes et d'un tuba. Les ancrages ont toujours bien fonctionné.

Il y eu aussi souvent dans le carré ou dans le cockpit des séances de guitare et de chant, Bernard ayant apporté son instrument et de nombreuses partitions. Alain a pu montrer qu'il avait aussi, outre des talents indéniables de politicien (élu à la mairie de l'Isle d'Abeau), des capacités insoupçonnées à la guitare.

Et puis, dans nos discussions, nous avons refait en parole plusieurs fois le chemin de Compostelle en suivant les récits de Bernard et Claudine.

Voila vite résumé cette agréable et très conviviale semaine.

L'équipage sauf moi (de G à D): Claudine, Bernard, Alain, Gilbert et Annie

L'équipage sauf moi (de G à D): Claudine, Bernard, Alain, Gilbert et Annie

Moi avec (de G à D) Gilbert, Annie et Claudine

Moi avec (de G à D) Gilbert, Annie et Claudine

Porto Azzuro

Porto Azzuro

Séance de natation aux abords du voilier au mouillage

Séance de natation aux abords du voilier au mouillage

Annie en palmes et tuba pour aller vérifier l'accrochage de l'ancre sur le fond

Annie en palmes et tuba pour aller vérifier l'accrochage de l'ancre sur le fond

Mouillage au clair de lune dans le golfe de Lacona

Mouillage au clair de lune dans le golfe de Lacona

Appontage à la Marina de Campo pour le ravitaillement (1er voilier en avant)

Appontage à la Marina de Campo pour le ravitaillement (1er voilier en avant)

Marina de Campo

Marina de Campo

Port de Rio Marina

Port de Rio Marina

Il est toujours présent sur l'île d'Elbe: Napoléon!

Il est toujours présent sur l'île d'Elbe: Napoléon!

Bernard et Annie à la manoeuvre de l'ancre

Bernard et Annie à la manoeuvre de l'ancre

Dernier mouillage (très agîté pendant la nuit) à la pointe de Rochetta sur la côte italienne

Dernier mouillage (très agîté pendant la nuit) à la pointe de Rochetta sur la côte italienne

Bernard à la guitare

Bernard à la guitare

Annie à la cuisine

Annie à la cuisine

Dernier repas au restaurant sur le port de Punta Ala

Dernier repas au restaurant sur le port de Punta Ala

Commenter cet article

À propos

Jean Claude vous fait partager ses moments de rêve et d'évasion....