Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Sep

Mercredi 23 septembre 2015 - Le retour

Publié par Jean Claude VIVET  - Catégories :  #Voyages

Il fallait bien rentrer.....

J'ai donc franchi le 3 septembre le détroit qui sépare Rodbyhavn au Danemark de Puttgarden en Allemagne. Une dernière traversée en ferry de 45 minutes, les côtes sont très proches.

J'ai fait route (encore autoroute gratuite) vers Münster avec comme objectif de m'arrêter dans un camping à la frontière entre l'Allemagne et les Pays Bas avant de passer en Belgique et d'aller à Bruxelles. Mais la circulation était dense et j'ai retrouvé de gros embouteillages autour de Hamburg (Hambour, ça bourre!) et Bremen, ce qui m'a retardé. Je me suis donc arrêté dans le charmant petit village de Bösenseli, juste après Münster.

J'ai pu encore apprécier un moment de calme dans ce village tranquille. En effet, depuis que j'ai remis le pied en Allemagne, j'ai retrouvé l'agitation: autoroute bondée avec une file continue de camions cherchant toujours à doubler et obstruant la voie de gauche, automobilistes pressés ne respectant pas les limitations de vitesses, bouchons sur les contournements des grandes agglomérations. L'impression d'être déjà en France!

Il a fait beau mais les températures fraîchissent.

Le 4 septembre je suis reparti en direction de mon camping "De Schatberg" à Sevenum aux Pays Bas sur la route d'Eindhoven. Pourquoi cette incursion dans les pays Bas? Juste parce que c'est sur la route de Bruxelles et que ce camping accepte les "chèques-camping" à 16 € la nuit (Il me restait quelques chèques à écouler que j'avais achetés l'an dernier pour mon voyage en Toscane).

Superbe camping avec aucun supplément pour la douche chaude, la piscine et la Wifi. J'ai profité de la Wifi pour rédiger mon article précédent du 4 septembre et de la douche chaude. Mais je n'ai pas eu le temps de goûter à l'eau de la piscine. Le temps ne m'a d'ailleurs pas encouragé à y aller.

Il y a quelques jours j'avais reçu un message de mon ami Bernard avec qui j'ai plusieurs fois fait du voilier. Il m'annonçait son hospitalisation à Bruxelles pour le traitement d'une tumeur en chimiothérapie. C'est ce qui m'a décidé à passer par Bruxelles. J'avais envie de découvrir cette capitale européenne que je ne connaissais pas encore mais celà me détournait un peu de mon chemin direct de retour. Tant pis, me dis-je. Je ne suis pas à un jour près et Bernard sera content de me voir.

Samedi 5 septembre: je ne serai aujourd'hui ni au rassemblement familial de la tribu VEROT, ni au forum des associations de L'Isle d'Abeau, ni au barbecue de mon ancien lotissement. Je roule vers Bruxelles où j'ai rendez vous à 17 heures avec mon ami Bernard. Je trouve facilement l'hôpital St Luc et peut me garer à proximité sur une avenue (de la reine Astrid) dans un quartier résidentiel. Une station de métro est proche et me permettra de descendre facilement demain au centre de Bruxelles pour une visite de la ville.

Bernard apprécie ma visite. Il ne souffre pas, garde le moral et prend les évènements comme ils viennent avec grande sérénité, ce qui me rassure.

Dimanche 6 septembre:

Vélo ou métro pour la visite de Bruxelles? La pluie en me levant et une grosse averse au moment de mon départ du fourgon me font préférer le métro.

Je descends d'abord au centre-ville, visite l'église St Michel et Ste Gugule. Très belle cathédrale où ont été célébré de nombreux évènements liés à la royauté. Ce qui me frappe, c'est l'intense lumière qui pénètre dans cette église dont les murs gothiques sont percés de très nombreux et grands vitraux. Les murs semblent quasiment transparents!

Je me rends ensuite sur la "Grand Place" entourée de magnifiques façades dont celles de l'hôtel de ville. Malheureusement la place est occupée par une multitude de stands, c'est la fête de la bière....Ces stands cachent toutes les perspectives et il est difficile de faire des photos.

Plus tard dans la journée, je passerai dans une ruelle proche voir le "Maneken piss". Lui aussi était habillé avec un costume tyrolien en l'honneur de la bière. J'ai du acheter une carte postale pour le voir en tenue d'Adam!

Visite des "galeries (commerciales) du Roi, de la reine et des Princes" à coté du centre ville puis arrêt et tour rapide dans le "palais royal" où l'on pouvait visiter les grands salons d'apparat.

Déplacement vers le quartier des institutions européennes. Des informations étaient fournies devant chaque bâtiment pour expliquer leur usage. Je n'avais jusqu'à présent jamais bien compris comment ces institutions fonctionnaient entre commission, conseil, parlement et où siégeaient les différentes instances entre Bruxelles, Strasbourg et Luxembourg. Je crois que mes idées sont encore plus confuses après cette visite. Ce que j'ai retenu c'est la concurrence que se font ces trois villes et la grande incapacité des dirigeants à se mettre d'accord ce qui a souvent conduit à des compromis pour satisfaire un peu tout le monde.

Nouveau déplacement en métro vers le quartier du Heysel où se trouve le stade de foot du même nom qui a souvent fait parler de lui mais aussi "l'Atomium", seule construction conservée après l'exposition universelle de 1958. Je passe au pied de cette construction sans m'attarder car il faudrait encore faire une longue queue pour y pénétrer et préfère traverser le "Domaine Royal", très grand et magnifique parc qui me mène au "pavillon chinois" et à la "tour japonaise", deux constructions typiques du début des années 1900.

Je quitte Bruxelles, passe par Waterloo puis rentre en France, direction Sedan et Mouzon où je passerai la nuit.

Lundi 7 septembre: je visite des champs de bataille et un mémorial de la guerre de 14-18 près de Verdun puis me rends à Epinal, dernière étape de mon voyage où je m'arrête pour la soirée et la matinée du 8 chez ma cousine Christine VIVET (PIQUANT). Dernière visite au centre d'Epinal et à l'imagerie d'Epinal.

Je rentre sur L'Isle d'Abeau où j'arriverai à mon appartement le 8 à 22 h 30.

10960 Km parcourus depuis mon départ le 24 juillet. 41000 km au compteur de mon fourgon. La gomme des pneus, surtout à l'avant, est usée. Il va falloir que j'envisage l'achat d'un nouveau train de pneus sous peu......

Les pneus ont souffert, les freins aussi dans les descentes à 10% sur les routes de Norvège, une bonne révision va s'imposer. Moi, je suis un peu fatigué, quelques journées de repos seront les bienvenues.

Mais je suis rempli de souvenirs et je mesure le bienfait que m'a procuré ce voyage riche en enseignements et en découvertes notamment dans le domaine des comportements humains et de la vie en société beaucoup plus calme et respectueuse des autres dans ces pays du Nord de notre continent. Et je n'oublierai jamais les grandioses paysages traversés tout au long de la route!

A bientôt pour la présentation de mon "carnet de voyage" sur ce blog dès que je l'aurai avancé (avec photos, dessins, aquarelles et commentaires plus fournis) et .....de nouvelles aventures.

Commenter cet article

codorier claudine 24/09/2015 12:46

merci jean claude pour nous faire partager toutes les émotions et paysages parcourus ....
A bientôt bises Claudine

yette et dany 24/09/2015 12:08

Super, que de beaux souvenirs, au plaisir de te revoir bientôt.

Evelyne 24/09/2015 00:57

Contente de te savoir bien rentré et heureux de tous ces souvenirs. Tu étais à Epinal, moi à Dambach, pas loin... dommage:)) Repose toi bien, j'en fais autant pou que mes côtes se ressoudent (difficile d'en commander de nouvelles:)) Grosses bises

À propos

Jean Claude vous fait partager ses moments de rêve et d'évasion....